Plus de diversité en habitat groupé

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

L’aménagement des villes tel qu’on le connaît aujourd’hui  a eu des conséquences considérables au-delà de l’urbanisme lui-même. En effet, la répartition du territoire en zones distinctes eut pour effet  de créer une scission au sein de la population avec d’un côté les plus modestes, et de l’autre les plus riches, les uns vivant à l’écart des autres. Mais le milieu social n’est pas la seule source d’isolement que l’on retrouve aussi chez les seniors qui sont expédiés dans des instituts spécialisés sans d’autres alternatives. C’est ainsi que les porteurs d’initiative d’habitat collectif participatif espèrent contrer cette fâcheuse tendance en insérant dans leurs programmes immobiliers des personnes souvent exclues.

Des habitants investis dans l’aménagement de leur habitat

Aujourd’hui face aux problèmes urbanistiques connus dans les villes, l’habitat groupé participatif est vu comme un début de solutions  pour, d’une part, la diversité d’aménagement qu’il offre et, d’autre part, la responsabilisation des habitants qu’il engendre. En effet, le fait que des particuliers travaillent personnellement et collectivement à la définition  et à la réalisation de programme immobilier tend à favoriser une mixité urbaine peu présente avec plus d’espaces collectivisés et des espaces individuels mieux pensés. De plus, l’implication des résidents dans leurs lieux de vie a pour finalité de décharger la commune de certaines contraintes mais aussi de déboucher sur des logements plus durables.

L’union sociale en habitat groupé

Les porteurs de projets immobiliers groupés sont de plus en plus nombreux à vouloir apporter une dimension sociale à leur habitation au delà des liens entre résidents initiateurs. En effet, de nombreux particuliers prennent aujourd’hui l’initiative, au moyen de l’habitat groupé participatif,  de proposer des appartements à louer ou de privilégier une catégorie de personnes à qui il est offert des espaces aménagés et adaptés (pour un handicapé par exemple). Ainsi, l’idée de solidarité ne s’arrête pas aux frontières de l’habitat où l’on veut mieux vivre en lieux clos avec ses voisins, mais au contraire ouvrir l’accès à ce cadre de vie agréable à d’autres qui n’en ont pas forcément les moyens.

La cohésion intergénérationnelle des habitants groupés

Si le concept d’habitat groupé attire de plus en plus de monde c’est qu’il accorde une certaine flexibilité au sein des occupants au delà de l’aménagement des lieux. En effet, les porteurs du projet , gestionnaires de leur propre habitat ont le privilège de choisir leurs voisins et ainsi définir la dimension sociale de leur habitat. Et l’expérience prouve que de nombreuses initiatives collectives accueillent en leurs lieux des personnes âgées ou étudiants contribuant ainsi à la diversité générationnelle.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »